Pour tout renseignement : secretariat@sfdrmg.org

Actions présentielles

Depuis 2020 : Nouvelle règle de gestion

Les actions de DPC suivies les dimanches et jours fériés ne donneront plus lieu au versement d'une indemnisation pour perte de ressources aux professionnels de santé.

Prochainement disponible

DPC présentiel disponible pour une soirée de trois heures pour toute association intéressée

Indemnisation des participants médecins : 67,50 euros
Si l’un de ces thèmes correspond ou pourrait correspondre à votre programme annuel contactez-nous, nous pourrions vous proposer de vous accompagner pour la réalisation de cette action

01 43 04 56 59
sfdrmg.secretariat@gmail.com

Un partage gagnant-gagnant

I. Savoir conseiller une activité physique et sportive pendant la grossesse et la période du post-partum

Il existe évidemment des précautions et peu de contre-indications absolues compte tenu de situations particulières qui doivent faire l’objet d’évaluations spécifiques et d’une concertation pluridisciplinaire.

Les dernières recommandations de la HAS précisent que « La pratique d’une activité physique et sportive doit être conseillée à toutes les femmes enceintes avec un volume d’activité physique hebdomadaire de 150 à 180 min, qui doit être adapté à la santé, à la condition physique et à l’évolution de la grossesse ». L’appropriation de ces nouvelles recommandations par les professionnels de santé doit permettre aux parturientes de bénéficier des conseils concernant des activités physiques et sportives adaptées.

Une meilleure connaissance des freins perçus par la femme à la pratique de l’EPS en cours de grossesse doit aider le professionnel de santé à lever les craintes et à trouver les leviers pour proposer une pratique adaptée à chaque femme compte tenu de sa situation particulière. Parallèlement le besoin des femmes d’être mieux informées est rapporté dans de nombreuses études.

Objectifs spécifiques de l’action
À l’issue les participants doivent être capables de :

  1. Connaître les adaptations cardio-respiratoires et morphologiques liées à la grossesse.
  2. Définir les grands principes d’activité physique et sportive au cours de la grossesse compte tenu de chaque situation particulière.
  3. Définir les principales contre-indications.
  4. Définir les signes d’alerte devant amener à modifier, voire arrêter l’activité.
  5. Identifier les freins limitant la pratique de l’APS pendant la grossesse.
  6. Définir les modalités de reprise de l’APS dans le post-partum.

Dernière mise à jour : 25/04/2022 08:52:53